Emploi et économie locale

Faire en sorte que ces Jeux profitent à toutes et à tous

Emploi et économie locale

La Charte en faveur de l’emploi et du développement territorial

Les ouvrages Olympiques, levier pour l’insertion professionnelle, l’emploi et le développement territorial

Le Conseil d’administration de la SOLIDEO a adopté le 5 juillet 2018 une Charte en faveur de l’emploi et du développement territorial pour les opérations de construction liées à l’organisation des Jeux. 

Elle décline de façon opérationnelle la Charte sociale des Jeux signée par l’ensemble des partenaires sociaux, et met en œuvre l’article 16 de la loi du 26 mars 2018 relative à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 qui donne à la SOLIDEO la responsabilité d’élaborer une charte d’insertion. 

La Charte en faveur de l’emploi et du développement territorial s’applique à l’ensemble des porteurs de projets et aux maîtres d’ouvrage publics et privés contractant avec la SOLIDEO pour les opérations de construction liées à l’organisation des Jeux. 

La charte en faveur de l’emploi et du développement territorial

Soutenir l’insertion professionnelle et le développement économique lors de la réalisation des ouvrages Olympiques et Paralympiques au travers de 3 grands objectifs :

  • 10% des heures travaillées à réserver à l’insertion professionnelle (personnes éloignées de l’emploi, alternants ou résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville)
  • 25% du montant des marchés à rendre accessibles aux TPE, PME et structures de l'économie sociale et solidaire (ESS)
  • Des chantiers socialement exemplaires : lutter contre le travail illégal, les pratiques anticoncurentionnelles, les discriminations, garantir la qualité des conditions de travail. 
  • Des engagements des maîtres d’ouvrage dans le cadre des conventions d’objectifs.
  • Un reporting exigeant.
  • Une mise en oeuvre qui s’appuie sur des dispositifs nationaux et sur les acteurs locaux de l’emploi, de l’insertion et du développement économique

Les objectifs de la charte font l’objet d’engagements contractuels entre la SOLIDEO et chacun des maîtres d’ouvrage dans le cadre des conventions d’objectifs ou des cahiers des charges de cession de terrains. Concrètement, les maîtres d’ouvrage s’engagent à :

  • réaliser le volume d’heures d’insertion et le montant de marchés en direction des TPE, PME et structures de l’ESS fixés dans la convention d’objectif.
  • déterminer une stratégie d’achat et des dispositions dans les marchés afin de respecter les objectifs de 10 % d’heures d’insertion (global et moyen) pour les publics ciblés dans la charte et de 25 % du montant des marchés pour les TPE, PME, structures de l’ESS.
  • avoir une attention particulière à la détection de pratiques anticoncurrentielles qui renchériraient le coût du projet.
  • renforcer les dispositifs de vigilance sur les risques de travail illégal et de fraudes et sur la sécurité des salariés.
  • sensibiliser les entreprises titulaires des marchés sur l’exemplarité attendue en matière de conditions de travail, de prévention de la santé et de la sécurité sur les chantiers, et de non-discrimination.
  • respecter les modalités de suivi et de reporting des objectifs de la charte.

La réalisation des objectifs fait l’objet d’un suivi lors des revues de projets et des comités de site.

Crédits photos - © SOLIDEO / Sennse C. Badet 

Les objectifs

La SOLIDEO s’appuie sur la mobilisation collective de toutes les parties prenantes des ouvrages, pour accompagner les maîtres d’ouvrage dans la mise en œuvre de la Charte

Sur les objectifs d’insertion :

  • Les facilitateurs des territoires concernés, notamment franciliens : Maison de l’Emploi de Plaine Commune, EPT Paris Terre d’Envol, EPEC.

Sur les objectifs d’accès à la commande des TPE, PME, structures de l’ESS :

La SOLIDEO se mobilise par ailleurs en organisant des événements de rencontres entre donneurs d’ordres et TPE, PME, structures de l’ESS : les meet-ups.

Services mis à disposition

Enfin, la SOLIDEO met à disposition des maîtres d’ouvrage et des opérateurs :

A la mi-2020, les objectifs chiffrés contractualisés avec les maîtres d’ouvrage atteignent :

  • à terme environ 2 millions d’heures d’insertion
  • plus de 400 M€ de marchés à rendre accessibles aux TPE/PME/structures de l’ESS.

Les partenaires sociaux, organisations patronales et de salariés, sont mobilisés au sein du Comité de la Charte Sociale afin de suivre les engagements. Ce comité se réunit tous les trimestres, sous la présidence de deux personnalités membres du conseil d'administration et représentatives du patronat et des syndicats : Dominique Carlac’h (MEDEF) et Bernard Thibault (OIT).

Services mis à disposition