Le Centre Aquatique Olympique de Saint-Denis, sous maîtrise d’ouvrage de la Métropole du Grand Paris, deuxième ouvrage dévoilé

Dossier de presse de la Métropole du Grand Paris – 30 avril 2020

Le 13 septembre 2017 à Lima, le Comité International Olympique a officiellement retenu Paris comme ville-hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Les Jeux de la XXIIIème Olympiade se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024, les Jeux Paralympiques du 28 août au 8 septembre 2024. Les Jeux constituent parmi tous les événements mondiaux une manifestation inégalée qui réunit 206 délégations et près de 15 000 athlètes.

Le Centre Aquatique Olympique (CAO) est l’équipement majeur qui reste à construire pour les Jeux de Paris 2024, 95% des sites dédiés aux Jeux étant déjà existants ou temporaires. Situé sur l’ancien site du centre de recherches d’ENGIE, l’emplacement du CAO a été retenu stratégiquement par la proximité du Stade de France et du futur village des athlètes ; l’excellente accessibilité routière et l’intense dynamique de mutation urbaine engagée dans le secteur.

La Métropole du Grand Paris est maître d’ouvrage du CAO au titre de sa compétence en matière de « construction, aménagement, entretien et fonctionnement de grands équipements culturels et sportifs de dimension internationale ou nationale ». Elle est également maître d’ouvrage du franchissement piéton attenant qui surplombera l’autoroute A1 et reliera le CAO au Stade de France.

Pour mener à bien ce projet, la Métropole du Grand Paris a travaillé en lien avec les nombreux partenaires institutionnels que sont l’Etat (à travers notamment la Délégation interministérielle aux Jeux Olympiques et Paralympiques), le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo), la Ville de Saint-Denis, Plaine Commune, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, la Ville de Paris, le Conseil régional d’Ile-de-France et la Fédération Française de Natation.

Le montage juridique retenu est celui de la concession. D’une durée de 20 ans, elle portera sur la conception, la construction ainsi que l’exploitation du CAO et du franchissement piéton.

La construction du CAO répond à cinq enjeux majeurs :

  • permettre l’organisation de manifestations d’ampleur nationale et internationale

  • être un équipement de référence au service des athlètes de haut niveau

  • faciliter l’accès à la nage et l’apprentissage de la natation

  • développer des activités sportives destinées aux métropolitains et inciter à la pratique sportive

  • tenir un haut niveau d’exemplarité environnementale

Situé au cœur de la ZAC Plaine Saulnier, le CAO a vocation à s’intégrer pleinement dans son environnement à travers l’opération d’aménagement d’intérêt métropolitain dont la Métropole du Grand Paris est également maître d’ouvrage.