Notre raison d’être

Deux grands organes de gouvernance pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024

Le 13 septembre 2017, Paris s’est vu attribuer par le Comité international olympique (CIO) l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 (#JOP2024). Cette décision est formalisée dans le contrat de ville hôte, signé le même jour par le président du CIO, le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et la maire de Paris.

Depuis cette date, la préparation de cet évènement mobilise pleinement les services de l’Etat et des collectivités et a conduit à la mise en place de structures chargées de l’organisation. Ses deux grands organes de gouvernance sont :

  • #Paris2024, qui a pour rôle de planifier, d’organiser et de livrer les Jeux ainsi que de financer les dépenses organisationnelles ou de structures provisoires  (https://www.paris2024.org/fr). Paris 2024, dont les statuts ont été déposés le 22 décembre 2017, est une association loi 1901 qui dispose d’un budget global de 3,8 milliards d’euros et dont le financement est à 97% d’origine privée. Ces ressources proviendront à titre principal du CIO et de ses partenaires de marketing, de la billetterie, et des entreprises partenaires du COJO lui-même. Le financement public résiduel de 100 millions d’euros est destiné aux ressources de fonctionnement des jeux Paralympiques.
  • la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques #SOLIDEO #OuvragesOlympiques. La SOLIDEO est un établissement public industriel et commercial (EPIC) de la loi du 28 février 2017 relative au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain dont les statuts ont été fixés par décret le 27 décembre 2017. Sa mission est de veiller à la livraison de l’ensemble des ouvrages pérennes nécessaires à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques à Paris en 2024 et à la reconversion de ces ouvrages et de ces opérations à l’issue des Jeux. A cet effet, SOLIDEO finance les maîtres d’ouvrages responsables de la construction des équipements nécessaires à l’organisation des JOP 2024 et assure elle-même la maitrise d’ouvrage de certaines infrastructures, soit d’emblée (ZAC du Village olympique et paralympique ; ZAC du Cluster des médias ; projets d’infrastructures et d’équipements) , soit après avoir constaté la défaillance du maitre d’ouvrage initialement désigné dans des conditions précisées par la loi.

Son budget, financé à parité par des moyens publics et privés, s’établit à environ 3,2 milliards d’euros (valeur 2016) avec 1,378 052 milliard provenant de l’Etat et des collectivités territoriales ; 1,635 268 milliard d’argent privé et 250 000 euros consacrés aux dépenses transversales (fonds innovation et écologie, réserve pour évolutions programmatiques, frais de fonctionnement). La SOLIDEO supervise à la fois les équipements construits sous sa maîtrise d’ouvrage directe, et ceux bâtis par des acteurs privés, que représente le 1,7 milliard d’euros précité.

Le fonctionnement de la SOLIDEO

La SOLIDEO est placée sous la tutelle conjointe des ministres de l’Action et des Comptes publics, de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et des Sports. Elle a les compétences d’un établissement public d’aménagement.

Elle est administrée par un conseil d’administration de 38 membres, composé de 19 représentants de l’Etat, 12 représentants des collectivités territoriales et de leurs établissements publics, le président du Comité d’organisation des jeux Olympiques et Paralympiques (personnalité qualifiée), le président du Comité national olympique et sportif français (personnalité qualifiée), le président du Comité paralympique et sportif français (personnalité qualifiée), 2 représentants élus par le personnel et 2 personnalités qualifiées désignées par le Premier ministre. Le conseil d’administration est présidé par la maire de Paris Anne Hidalgo, qui organise et dirige ses travaux et s’assure de la bonne coordination avec les autres organismes chargés de l’organisation des Jeux. Les quatre vice-présidents sont : le directeur de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages (DHUP) du Ministère de la Cohésion des territoires, représentant de l’Etat, Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, Stéphane Troussel, président du Département de la Seine-Saint-Denis, et Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris. Le conseil d’administration se réunit au moins trois fois par an.

La SOLIDEO est également dotée d’un Comité d’éthique et d’un Comité d’audit.

La gestion de l’établissement est assurée par Nicolas Ferrand, directeur général exécutif.

Les textes fondateurs

La création de la SOLIDEO :

La mission et le fonctionnement de la SOLIDEO :

Close

Contactez-nous

Pour toute demande, remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

  • [contact-form-7 id="357"]
  • Subscribe error, please review your email address.

    Close

    You are now subscribed, thank you!

    Close

    There was a problem with your submission. Please check the field(s) with red label below.

    Close

    Your message has been sent. We will get back to you soon!

    Close